1896 

L'Ecole Supérieure Commerciale et Consulaire est créée à La Louvière sous  l'impulsion d'un groupe d'industriels catholiques du Hainaut et du Gouverneur de la Province, le Baron du Sart de Bouland.  Monsieur le Chanoine Augustin Wautier en est le Directeur.
Les études comportent trois années.  La première année se fera en Belgique, la deuxième en Allemagne et la troisième en Angleterre. Cette conception trop hardie devra être abandonnée.

1899

L'Ecole est transférée à Mons, Grand'Place, à l'ancien Hôtel de la Couronne.

1900

Monsieur l'Abbé François Van Caenegem remplace Monsieur le Chanoine Wautier à la Direction de l'Ecole.

1902

Avec la première Promotion montoise, l'Association des Anciens est créée. Monsieur Jules Stalars, Consul de Belgique à Oviedo (Espagne), en est le Président.  L'Association prend comme objectif : "Continuer l'Ecole en servant les Anciens".

1904

Les locaux sont insuffisants et l'Ecole achète l'Hôtel Bécasseau, rue de Nimy.

1908

Monsieur Louis Meyer succède à Monsieur Jules Stalars à la Présidence de  l'Association.

1910

Monsieur l'Abbé Georges Verstrepen remplace le Chanoine Van Caenegern à la Direction de l'Ecole.

1921

La Loi du 22 octobre 1921 classe l'Ecole dans "l'enseignement supérieur".

1922

Après la période difficile de la première guerre mondiale, l'Ecole, avec un an de retard, célèbre son 25ème anniversaire.
Monsieur Robert Tondreau est élu à la Présidence des Anciens.
La Loi de 1921 créant les ASBL permet à l'Ecole de se constituer en ASBL "Ecole Supérieure Commerciale et Consulaire de Mons", le 17 novembre 1922 (M.B. 6/1/1923).

1929

Succédant au Chanoine Verstrepen, Monsieur l'Abbé Venant Daubin devient le quatrième Directeur de l'Ecole.

1930

Monsieur Robert Tondreau, élu membre de la Commission administrative,  démissionne de la Présidence des Anciens
Monsieur Georges Brichaut le remplace.

1934

Agréée par l'Arrêté Royal en qualité d'Institut Supérieur de Commerce, l'Ecole devient "Institut Supérieur Commercial et Consulaire de Mons". La durée des études est portée à quatre ans et l'enseignement adapté à l'évolution des techniques de gestion. La population de l'Institut continue à s'accroître et les promotions successives entrent avec fierté dans l'Association des Anciens dont les activités, en parfaite symbiose avec l'Institut, se multiplient.

1936

Monsieur Brichaut renonce à la Présidence de l'Association et est remplacé par Monsieur Georges Canart.

1938

L'Association publie son premier annuaire.
L'institut achète un ensemble d'immeubles rue d'Enghien en vue d'opérer le regroupement des locaux et des services.

1940-1945

La seconde guerre mondiale frappe durement l'Institut : son siège de la Grand'Place est réquisitionné, les cours sont perturbés, les professeurs et étudiants sont importunés. L'Institut sort toutefois de la tourmente grâce à l'action admirable de son Directeur, le Chanoine Daubin, qui lui insuffle un nouvel essor avec confiance et détermination.

1946

Le cinquantenaire de l'Institut sera célébré plus tard.

1948

L'ALISCOM est fondée à "Léopoldville" (aujourd'hui Kinshasa) par Monsieur Théo Duwez.

1949

L'Institut célèbre son cinquantenaire (avec trois ans de retard). Il crée l'Ingéniorat commercial.

1953

Inauguration des locaux restaurés de la Grand'Place (Hôtel de la Couronne).
L'Association a attendu cette restauration pour fêter son Cinquantenaire.

1954

Monsieur le Chanoine Daubin est fêté pour ses 25 ans de Directorat.

1955

Avec les quatre autres Instituts de Commerce (St-Ignace et Etat à Anvers, HEC à Liège et Warocqué à Mons), l'I.S.C.C. est rangé parmi les Institutions de "niveau universitaire".

1959

Projet d'implantation d'un "campus" sur le site de La Bascule, chaussée de Binche.

1962

Les premières constructions s'élèvent sur le campus de La Bascule (pédagogie et conciergerie).

1965

Promu au rang universitaire en vertu de la Loi du 9 avril 1965, l'Institut devient "Faculté Universitaire Catholique de Mons", en abrégé FUCaM". Ses statuts sont modifiés et coordonnés par l'Assemblée Générale du 2 novembre 1965 (M.B. 20/1/1966).
La FUCaM réforme et adapte ses programmes. Elle délivre dorénavant les diplômes de candidat, de licencié, de docteur en Sciences Economiques Appliquées, ainsi que celui d'Ingénieur Commercial et de Gestion.
Pour n'avoir pas considéré ce changement comme une transformation mais, plus logiquement, comme une adaptation aux besoins de l'Economie, il ne se produit aucune césure dans les générations d'Anciens.
Monseigneur Daubin célèbre ses 50 ans de sacerdoce.

1966

La FUCaM crée son Centre de Recherche et son Centre de Calcul.

1967

Atteignant la limite d'âge, Monseigneur le Recteur Daubin, après 38 ans de rectorat, remet sa démission à Monseigneur Himmer, Evêque de Tournai et Président du Conseil d'Administration. Monsieur Louis Duquesne de la Vinelle lui succède comme Recteur de la FUCaM.
Une séance d'hommage et de reconnaissance est organisée en l'honneur de  Monseigneur Daubin.
Projet de construction sur le campus d'un bâtiment regroupant l'administration, les auditoires et locaux de cours, la bibliothèque et le centre de recherche.

1968

L'Association des Anciens, lors de son assemblée générale, adapte ses statuts : elle portera la dénomination "Association de Licenciés et Ingénieurs Commerciaux de la Faculté Universitaire Catholique de Mons", en abrégé "ALIFUCaM".
Le Centre de Recherche et le Centre de Calcul s'installent à La Bascule.
L'enseignement des langues s'enrichit de laboratoires modernes.

1969

Les cours de candidature se font sur le campus dès octobre.

1970

Direction et administration sont transférées sur le campus, gardant une antenne à la Grand'Place où se font encore les cours du second cycle. Dès la rentrée d'octobre 1970, tous les cours se font sur le campus.
Le Conseil d'Administration de la FUCaM met en place les structures participatives et modifie les statuts en fonction du Règlement Organique qu'il adopte.

1971

Le Campus "FUCaM" est inauguré le 6 mars.
La FUCaM ouvre l'orientation d'études en Sciences Politiques et Administratives, en vertu de la Loi du 28/5/1971.
A la Présidence de l'ALIFUCaM, Monsieur Henri Bouzin succède à Monsieur  Georges Canart.

1972-1973

La FUCaM procède à une réforme fondamentale de tous ses programmes.

1973

Décès de Monseigneur Daubin, Recteur Honoraire, le 2 octobre 1973.

1974

Décès de Monsieur Henri Bouzin, Président de l'ALIFUCaM. Il est remplacé par Monsieur Roger Crudenaire.

1975

La FUCaM crée l'Institut Universitaire de Formation Permanente (INUFoP) à l'intention d'étudiants déjà engagés dans la vie professionnelle à qui elle offre un programme de Licence en Sciences Economiques Appliquées en horaire décalé. Trois centres sont ouverts, Charleroi, Mons et Tournai (ce dernier ne fonctionnera que quelques années).
la FUCaM crée également un programme "Passerelle" permettant à certains diplômés de l'enseignement  supérieur d'être admis dans le 2ème cycle de la Licence en SEA moyennant réussite d'une session d'été.
Elle construit un nouveau Centre de Recherche (CRI)

1976

Monsieur Louis Dusquesne de la Vinelle démissionne de ses fonctions de Recteur un an avant l'expiration de son second mandat. Monsieur Michel Beuthe est élu, pour un an, Recteur de la FUCaM.

1977

Monsieur Jacques Drousie est élu Recteur pour 5 ans.
L'ALIFUCaM fête son 75ème anniversaire. Elle reçoit solennellement de Monsieur Emilien Vaes, Gouverneur du Hainaut, le brevet d'Association Royale. Elle prend la dénomination "Association Royale des Docteurs, Licenciés et Ingénieurs Commerciaux de la Faculté Universitaire Catholique de Mons".

1979

La FUCaM lance un programme en horaire décalé pour les Sciences Politiques et Administratives, en collaboration avec le CUNIC (Centre Universitaire de Charleroi). Elle crée un Conseil de la Recherche.

1981

Monsieur Jacques Drousie démissionne de ses fonctions de Recteur. Monsieur Jean Lhoas est élu Recteur de la FUCaM pour 5 ans

1982

Le Ministre de l'Education Nationale impose un plan d'assainissement 1983-89 aux universités. Le Conseil d'Administration adopte les "objectifs de croissance" que lui présente la Direction.

1985

Un Service d'Enseignement et de Recherches Pédagogiques en Audiovisuel est créé.
Par ailleurs, la FUCaM fait l'acquisition du "Couvent des Soeurs Noires" situé au Centre-Ville, où elle créera "Les Ateliers de la FUCaM", centre de communication scientifique et d'échanges avcc la Région.
Monsieur Philippe Glorieux est élu président de l'association. Monsieur Roger Crudenaire est nommé président d'honneur.

1987

Monsieur jean Mahoux est élu président de l'association,

1991

Après la rénovation des bâtiments du Couvent des Sœurs Noires, qui a mérité un prix de l'association "Sauvegarde et Avenir de Mons", "Les Ateliers de la FUCaM" sont officiellement inaugurés.

1993

Soucieuse de la réussite de ses étudiants, la FUCaM prend des initiatives en matière de propédeutique (accueil et cours d'été pour les nouveaux inscrits). Elle met en place une Equipe d'Accompagnement pour aider les étudiants de première candidature.

1994

Construction d'un nouveau bâtiment de recherche (CR2).

1995

Un an avant l'expiration de son troisième et dernier mandat, Monsieur Jean Lhoas demande à être déchargé de ses fonctions de Recteur. Le Conseil d'Administration accepte et lui confère le titre de Pro-Recteur.
Monsieur Franz Jomaux (promotion 1970) est élu Recteur des Facultés pour cinq ans.
En raison de son développement, la dénomination officielle de l'institution devient "Les Facultés Universitaires Catholiques de Mons", en abrégé "FUCaM" (décret du 05/09/1994).
Monsieur Jean Lhoas est nommé Membre d'Honneur de l'ALIFUCaM.

1996

Les FUCaM fêtent leur centenaire. En guise de présentation, deux plaquettes sont publiées : l'une retraçant l'histoire de l'institution, l'autre proposant un aperçu des recherches menées au cours des dernières années.
Au cours de la séance académique du 13 novembre, le Recteur remet à Sa Majesté le Roi Albert Il le diplôme et les insignes de docteur honoris causa en Sciences économiques décernés pour la première fois dans l'institution.
Le CEFUC reçoit un nouveau drapeau, béni au cours de la messe d'action de grâce.

1997

L'année académique 96-97 est marquée par l'organisation de différentes manifestations : plusieurs colloques internationaux réunissant de nombreux spécialistes belges et étrangers, des expositions, des concerts, l'émission d'un timbre "Centenaire des FUCaM"
Les anciens apportent leur contribution à ces manifestations au cours d'une journée du Centenaire.
Des modifications d'appellation entraînées par des décrets récents sont reprises dans les programmes. De plus, attentives à l'ajustement des enseignements à la réalité du monde contemporain, les FUCaM y intègrent une série d'innovations.
Monsieur Antonio Torres est élu président de l'Association.

1998

Poursuite de la mise en application progressive du nouveau programme de licence en sciences de gestion et d'ingénieur de gestion.
Mise en chantier d'une auto évaluation de la qualité de l'enseignement.
L'association se rapproche de ses membres par la création d'un site internet propre.

1999

Poursuite du processus d'auto évaluation des programmes et du fonctionnement de l'institution dans une perspective globale de service à la Communauté. Dans le même esprit, mise en place d'un audit externe.
Modification des statuts de l'Association qui devient une asbl sous la dénomination "Association royale des licenciés et ingénieurs des facultés universitairs catholiques de Mons".

2000

Monsieur Christian Delporte est élu recteur des Fucam.

2002 

Le comité Alifucam obtient, lors de la réforme du CA des Fucam, voix délibérative au sein du Conseil d'Administration.
Décès de Monsieur Crudenaire, président d'honneur de l'Alifucam.
Festivités du Centenaire de l'Alifucam comprenant diverses activités telles que 2 conférences, un grand bal prestigieux et un concert de musique classique.
Décès de Monseigneur Huart, président du Conseil d'Administration des Fucam depuis 1977.

2003 

Monseigneur Harpigny, nouvel Evêque de Tournai, reprend la présidence du Conseil d'Administration des FUCaM.

2004 

Création de l'Académie universitaire Louvain.
Suite aux accords de Bologne, changement dans la structure des programmes et ouverture de la 1ère année des programmes de bachelier.
Exposition sur le couvent aux Ateliers des FUCaM : "Les soeurs noires : un couvent dans l'histoire."

2005

Monsieur Christian Delporte est réélu recteur des FUCaM.

2008

L'Alifucam Business Club voit le jour.

2009

La dénomination de l'Alifucam change : elle devient l'Association  Royale des Alumni diplômés des FUCaM.
Monsieur Christian CASTELAIN est élu président de l'ALIFUCaM.

2010

2011

Monsieur Bart JOURQUIN est élu président des FUCaM.

Les FUCaM deviennent UCL Mons le 15/09/2011.

cotisations 2017

Nos sponsors

Ateliers des FUCaM
BASF
Deloitte

Dernières offres d'emploi


Created: 2017-06-19 13:36:52


Created: 2017-06-19 13:25:30

Created: 2017-06-19 13:21:29

Created: 2017-06-19 13:16:24

Les formations à l'UCL Mons

Voici la brochure reprenant l'ensemble des formations de l'UCL Mons :

brochure-ucl-mons-2013

Ateliers des FUCaM BASF Delitte